Utilisation hors indication | Fonds Anticancer (FR)

Utilisation hors indication

Lorsqu'un médicament pharmaceutique approuvé est utilisé pour une indication non approuvée, dans un groupe de patients ou à un dosage non approuvé, ou via une voie d'administration non approuvée, on parle d'utilisation hors indication.

Le potentiel inexploité des médicaments commercialisés

Les thérapies contre le cancer doivent être évaluées pour leur plein potentiel, y compris leur efficacité contre les types de cancer moins communs ou autres. L'ajout de nouvelles indications aux traitements existants nécessite des recherches et des essais supplémentaires. Ce processus coûte de l'argent, mais il est beaucoup plus rapide que le développement de médicaments de novo parce que des études coûteuses telles que celles concernant la sécurité et la toxicité n'ont pas besoin d'être répétées pour un médicament approuvé.

Off label icon

Utilisation hors indication dans le traitement du cancer

L'utilisation hors indication de médicaments est courante dans le traitement du cancer parce que:

  • de nombreux médicaments contre le cancer sont efficaces contre plus d'un type de cancer;
  • plus d'une thérapie approuvée peut être impliquée, même si la combinaison de thérapies n'est pas approuvée;
  • la recherche révèle de nouvelles utilisations de médicaments déjà approuvés pour d'autres utilisations;
  • les patients ont épuisé toutes les autres options approuvées, comme c'est souvent le cas dans les cancers rares.

Difficultés liées à l'utilisation hors indication

L'utilisation non conforme peut compliquer la couverture et le remboursement de l'assurance maladie et place le praticien prescripteur à un haut niveau de responsabilité clinique, car c'est le praticien qui doit approuver l'utilisation hors indication. Parce que ces médicaments ne sont pas officiellement indiqués pour une maladie spécifique, le patient paie souvent le prix plein. De plus, il est possible que la firme qui produit le médicament le retire du marché lorsqu'il n'est plus nécessaire pour son indication officielle.

L’utilisation hors indication peut être dangereuse:

  • s’il existe des preuves limitées que le médicament est efficace contre un type spécifique de cancer;
  • si les risques de donner le médicament sont plus importants que les avantages potentiels.

Opinion du Fonds Anticancer concernant l'utilisation hors indication

Le Fonds Anticancer s'efforce de fournir davantage de preuves pour l'utilisation de médicaments hors indication en effectuant des essais de réorientation de médicaments. Lorsque des essais cliniques démontrent l'efficacité d'un médicament existant dans une indication non approuvée, un groupe de patients, une posologie ou une voie d'administration, ils doivent être officiellement homologués pour minimiser les difficultés et les dangers de l'utilisation hors indication.

ACF’s view on off-label use