PIONEER: a randomised Phase II trial in early stage, operable ER+ breast cancer patients who will receive two weeks of drug treatment prior to surgery.

Info

Emplacement: Cambridge University/Addenbrokes Hospital
Collaboration: Dr Richard Baird and Dr Jason Carroll

 

PIONEER est un essai de Phase II randomisé portant sur le cancer du sein ER+ de stade précoce et opérable. Il s’agit d’un essai clinique en « conjoncture favorable », dans lequel trois groupes de femmes ménopausées recevront un traitement médicamenteux deux semaines avant l’intervention chirurgicale. L’essai analysera les échantillons prélevés lors des biopsies effectuées avant et après le traitement, pour évaluer si la progestérone (administrée sous la forme d’acétate de mégestrol, médicament repositionné et commercialisé sous le nom de Megace) accroît l’effet anticancéreux du traitement hormonal standard (létrozole). Deux dosages de Megace, associés au létrozole, seront administrés dans deux groupes et comparés au troisième groupe qui recevra du létrozole seul.

Les fondements de cette étude proviennent d’une recherche préclinique de l’Université de Cambridge qui incite à revoir complètement notre compréhension du lien existant entre l’expression du récepteur de la progestérone (PR) et du récepteur des œstrogènes (ER) dans le cancer du sein. Dans le passé, on supposait que l’expression du récepteur de la progestérone était une conséquence passive de l’expression accrue du récepteur des œstrogènes dans les cellules cancéreuses, ce qui a été remis en cause avec les travaux du laboratoire Carroll, qui ont suggéré que l’expression du récepteur de la progestérone jouait un rôle plus actif dans le contrôle de l’expression du récepteur des œstrogènes. Les données recueillies chez la souris ont montré que la progestérone, en plus du blocage du récepteur des œstrogènes, pouvait ralentir la croissance des tumeurs du sein activée par les œstrogènes.

PIONEER est un essai multicentrique basé au Royaume-Uni recrutant des patientes dans les centres de Cambridge/Addenbrokes, Birmingham et Belfast.

Si cette étude parvenait à montrer que le Megace avait un effet notable sur la croissance des cellules cancéreuses, elle serait suivie d’un second essai qui évaluerait les résultats à long terme du Megace comme complément du traitement hormonal standard du cancer du sein ER+. En plus de son action directe sur la croissance des cellules cancéreuses, le Megace est également connu pour son rôle de réduction des effets secondaires des traitements hormonaux comme les « bouffées de chaleur » et il pourrait éventuellement contribuer à réduire le nombre de femmes qui abandonnent leur traitement hormonal et augmentent ainsi leur risque de récidive du cancer du sein.

Pour plus d’informations sur les fondements de cette étude, veuillez cliquer ici (article en langue anglaise).

Professional info

Location: Cambridge University/Addenbrokes Hospital
Collaboration: Dr Richard Baird and Dr Jason Carroll.

 

It has long been known that PR+ expression is a positive prognostic factor in ER+ breast cancer. However, the mechanism underlying this clinically important finding has been unclear. Recent work from the Cambridge lab of Jason Carroll, and published in Nature, has substantially elucidated a mechanism by which the functional cross-talk between ER and PR alters the ER binding to chromatin and therefore substantially alters gene expression. In effect PR switches on genes associated with a better treatment response in ER+ breast cancer.

This new model of ER/PR cross-talk leads directly to the clinical question of whether exogenous progesterone may have an impact on breast cancer outcomes. The PIONEER trial is a randomised ‘window of opportunity’ to explore the effect of megestrol acetate (Megace) on breast cancer proliferation (as measured by Ki67).  Two doses of Megace will be compared, 40 mg and 160 mg, will be combined with standard letrozole treatment and compared with each other against a letrozole only cohort. The primary outcome will be the change of Ki67 staining between baseline and day 15 of treatment.

A positive result from the PIONEER trial will inform the design of a larger adjuvant trial to explore the use of Megace in addition with aromatase inhibitor treatment.

For more information on the rationale for the study: click here.

New publication in Nature Reviews Cancer 'Deciphering the divergent roles of progestogens in breast cancer’, Carroll et al (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27885264 - abstract only)